Comment bien choisir sa chaussure ?

La durée de vie d’une chaussure est d’environ 1000 km. Cette valeur varie en fonction de votre morphologie, de votre pratique, de vos terrains de jeu. Dans la course à pied, la chaussure est l’élément déterminant, c’est elle qui transmet votre énergie, qui supporte votre poids, qui encaisse les irrégularités du sol. Bien choisir sa choisir est donc primordial.

Les éléments suivants sont à prendre en compte pour le choix de votre chaussure running :

  • Votre poids : La structure et l’amorti de la chaussure sont construits en fonction du poids du coureur. Il faut être très vigilant lorsque vous choisissez vos chaussures, les informations de poids du coureur doivent systématiquement être inscrites dans la fiche produit afin de pouvoir sélectionner la chaussure en fonction de votre morphologie. Si vous êtes « un poids lourds de la course à pied » optez pour des marques qui développent des systèmes d’amorti spécifique, Brooks, Asics, New Balance, Mizuno par exemple.
  • Le terrain : ça paraît évident mais il faut le redire. Il faudra choisir votre chaussure en fonction de votre terrain de prédilection. Elles sont construites pour vous apporter amorti, maintien, stabilité, résistance et accroche si vous êtes un trailer ou souplesse, dynamisme si vous êtes un « routard », un spécialiste de la vitesse. Le poids de la chaussure sera plus ou moins important en fonction de tous ces attributs spécifiques. Si vous avez une pratique mixte, plutôt loisirs, les fabricants développent des gammes hybrides, route et chemin, vous permettant d’avoir une seule et unique paire.
  • La foulée : Dans le monde du running, on parle souvent de pronation, de supination ou de neutre. Qu’est-ce que cela signifie ? Comment connaitre votre foulée ? Première solution, regardez bien l’usure de votre chaussure actuelle, elle vous donnera de bonnes informations. Si vous usez la semelle à l’intérieur, vous êtres pronateur et si vous usez la semelle à l’extérieur, vous êtes supinateur. Par contre, si l’usure est régulière et homogène, vous êtes un coureur neutre. Deuxième solution, rendez-vous chez un podologue qui analysera votre foulée et vous donnera les bonnes informations pour bien choisir votre paire.
  • La fréquence de pratique : il est évident que plus vous courrez que vous serez exigeant dans la sélection de votre chaussure.
  • La pointure : on a coutume de dire qu’il faut avoir un écart entre le bout de la chaussure et le bout de votre pied. Pourquoi ? A l’effort, votre pied aura tendance à gonfler, il faut donc un écart pour compenser ce phénomène. De même, lors de l’appui au sol votre pied peut avancer dans la chaussure, il faut donc éviter tout choc avec la pointe. Ce conseil est encore plus vrai dans le trail où la descente peut-être un moment très traumatisant pour le pied. Sur nos fiches produits, dans l’onglet guide des tailles, vous trouverez les infos essentielles pour votre choix puisque les pointures sont converties en longueur de pied. Cela vous donnera un parfait repère.
  • Le chaussant : Chaque marque possède un chaussant particulier, entre Adidas qui développe un chaussant fin adapté aux pieds fins et New Balance qui fabrique un chaussant pour les pieds plus larges, apprenez à bien connaitre le chaussant des marques.

 

Aide au choix de votre pointure :

Choisissez vos chaussures en fonction de vos critères personnels grâce à notre configurateur.